La prévention des maladies cardiovasculaires en entreprise,
un investissement sûr !

Parce que les maladies cardiovasculaires restent la première cause de décès en France et en Belgique…
Parce que l’enchaînement infernal « stress, burn out, absentéisme, maladies cardiovasculaires… » n’est pas une fatalité…
Parce que l’entreprise est aussi un lieu pour promouvoir la santé…

Première cause de mortalité dans les Ardennes franco-belges, les maladies cardiovasculaires touchent de manière plus ou moins importante chaque tranche d’âge. Elles ont un impact socioéconomique non négligeable pour les entreprises.
En général, notre mode de vie actuel, plutôt sédentaire et stressant, génère des comportements de compensations tels qu’une alimentation excessive et/ou déséquilibrée, une consommation de tabac et de psychotropes…Ces comportements sont des facteurs de risques majeurs des maladies cardiovasculaires. Pour lutter contre ces affections, il est essentiel d’informer, d’éduquer et de guider chacun vers des comportements plus adaptés à un meilleur état de santé à travers l’alimentation équilibrée, la réduction des formes de stress, la suppression de la consommation de tabac, la pratique d’une activité physique…
Comme en moyenne chacun passe un tiers de sa vie au travail, l’entreprise est un lieu idéal pour développer des actions de prévention santé. D’ailleurs, en 2010, s’appuyant sur des recommandations de l’OMS, l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (OSHA) a lancé un projet de prévention sur le lieu de travail en vue d’améliorer l’état de santé des populations. Dans ce sillage, de nombreuses initiatives ont émergé au-delà du domaine de la sécurité au travail pour atteindre celui de la santé au travail.
Divers projets ont vu le jour allant de la simple information en passant par la prévention santé pour déboucher sur de réelles actions d’éducation pour la santé dans l’entreprise. Celles-ci ont pour effet d’inciter à la modification de certains comportements délétères en vue d’améliorer la santé du travailleur. Ces changements de comportements se répercutent positivement tant dans le milieu de travail (absentéisme moindre, diminution du nombre d’accidents,…) que pour le travailleur (moins de stress, environnement professionnel plus agréable…).
Le projet Icapros vise à atteindre ces effets positifs. Il propose des outils de prévention alliant informations, dépistages, éducation pour la santé, encadré par des professionnels de santé, appuyé par les médecins du travail. Les modes d’utilisation de ces outils sont modulables en fonction des particularités de chaque entreprise.